Outils collaboratifs et télétravail (Version novembre 2020)

Les solutions de travail collaboratif et de télétravail sont développés par les sociétés membres de notre association.  Savoir spécifier ses besoins en produits et services télécoms en fonction des usages, en particulier ceux associés aux relations interpersonnelles (dont télétravail et travail collaboratif) Tarif : Gratuit Entreprises intéressées : TPE et PME (

Excellente nouvelle : les collectivités territoriales françaises vont pouvoir récupérer la TVA sur leurs achats Cloud

Ce dispositif, effectif au 1er Janvier 2021, corrige une distorsion de concurrence entre le Cloud et les achats informatiques traditionnels "on premise" sur lesquels la récupération de TVA pouvait déjà se faire. Quelques infos complémentaires : Cette demande figurait dans la recommendation n°6 de notre rapport « Faire de la France la première Nation Cloud » remis en 2017 par EuroCloud France à Mounir Mahjoubi, ancien secrétaire d'État au Numérique en 2017. Notre proposition reprenait une demande du Plan Cloud, l'un des 34 plans de la Nouvelle France Industrielle (piloté par Octave Klaba et Thierry Breton). Notre demande a donc été répétée depuis Février

18 juin : Commission Cloud Eco Responsable : première réunion

Les objectifs de cette commission : Recenser les innovations et bonnes pratiques : technologies, recyclage, basses émissions carbone, pollution, nouvelles énergies, Basse consommation. Cataloguer les normes Green et éco responsabilité (RSE) en matière de : datacenter, équipements informatiques et télécommunications, développement logiciel et services. Analyser les efforts menés aux niveaux français et européen Présenter les facilitateurs : institutions financières, organisations gouvernementales et non gouvernementales... Informer les acteurs du Cloud et leurs utilisateurs Analyser les bénéfices/coûts de la mise en œuvre des solutions Les livrables envisagés : Publication d’articles, Réunions des acteurs pour partages d’expériences, Définition de critères de référence, Publication

Le reportage complet des Rencontres du Cloud par La Lettre du Cloud

Ciblant les décideurs du cloud, des DSI aux fournisseurs, la quatrième édition des « Rencontres du cloud », organisées par Eurocloud France dans le cadre de la Cloud Week Paris, s’est tenue le 4 juillet dernier à l’hôtel Intercontinental de Paris. Lieu d’échanges et de rencontres, cette journée a été très orientée sur les usages, conformément aux nouvelles orientations de l’association En introduction, Francis Weill, président d’EuroCloud France, a rappelé que son objectif était de « passer de 140 membres aujourd’hui, des start-up aux GAFA aux PME, à 300 membres dans les deux ans ». Présente dans toute la France et

Buying Cloud Services in Public Sector

Cloud First : Avec le guide « Buying Cloud Services in Public Sector », une coalition industrielle fournit le premier guide de bonnes pratiques à destination des acheteurs publics européens de services Cloud. Ce guide de 66 pages poursuit 3 grands objectifs : aider les acheteurs publics en Europe à mettre en place des stratégies d’acquisition de services cloud plus efficaces, faciliter la transformation numérique des gouvernements et encourager le secteur public à adopter une politique d'achat public « Cloud First » visionnaire. Développé par CISPE (Cloud Infrastructure Services Providers in Europe), avec le soutien de Cloud Industry Forum, Danish Cloud Community, DHPA, eco / EuroCloud Germany, EuroCloud

La FrenchTech de l’I.A. en ouverture de la 4e Cloud Week Paris

4 start-up françaises de l’Intelligence Artificielle ouvrent la 4e Cloud Week Paris askR.ai, DataMa, Datavaloris et Invenis pitchent lors de l’atelier Start-up et Innovation d’EuroCloud A l’occasion de l’Atelier Spécial I.A. d’EuroCloud France et en ouverture de la 4eédition de la Cloud Week Paris, la Commission Start-up et Innovation a sélectionné 4 start-up françaises spécialisées en I.A. L’Intelligence Artificielle comme vecteur stratégique en France Le député et mathématicien Cédric Villani présentait au Président de la République, en mars 2018, son rapport sur l'Intelligence Artificielle. Après avoir évalué un effort budgétaire de 1,5 milliard d’euros jusqu’en 2022, Bruno Le Maire, Ministre de l'Economie,

2 juillet 2019 : Atelier Start-up et Innovation / Spécial I.A.

L'objectif : de 18h30 à 21h30, dans une ambiance décontractée, venez discuter avec d'autres dirigeants d'entreprises membres d'EuroCloud France, de vos projets, de vos idées. Ce rendez-vous mensuel est ouvert à tous les adhérents et totalement gratuit. Chaque adhérent peut inviter gracieusement une personne de travaillant pas dans une structure membre d'EuroCloud France. les adhérents souhaitant prendre la parole pendant ce cocktail cloud sont invités à en informer au plus tôt notre délégué général. Le thème de cet atelier innovation sera l'intelligence artificielle. Si votre entreprise veut pitcher pendant cet atelier I.A. et Cloud, nous vous invitons à compléter le formulaire. Inscription Pour participer au Cocktail Cloud

Pourquoi chaque entreprise devrait participer au programme « Digital Opportunity Traineeship » ?

38 % des entreprises en Europe constatent que l’absence de compétences numériques chez leurs employés a une incidence sur leurs performances. Cela freine la productivité et ralentit la croissance, et touche en particulier les petites et moyennes entreprises. La Commission européenne propose une solution : les « Digital Opportunity Traineeships ». Cette initiative vise à aider les entreprises à trouver des candidats hautement motivés et compétents dans le domaine numérique. Les compétences numériques sont de plus en plus requises dans tous les secteurs, et pas seulement dans celui des TIC. La cybersécurité, l’analyse des données, la chaîne de blocs ou l’apprentissage automatique

Élections européennes 2019 : Les propositions des principaux partis politiques pour le développement du Numérique en Europe

Le moins que l'on puisse écrire est que les partis politiques français, toutes obédiences confondues, ne brillent pas par l'abondance des propositions visant à développer notre industrie en Europe. D'aucuns se consoleront en notant que le mot « numérique » figure dans leurs propositions, ce qui n'était pas le cas lors des précédentes élections européennes. Le deuxième fait marquant est que certains partis limitent le numérique à l'usage par les citoyens et axent leurs propositions sur la protection des données des usagers. Si ce dernier sujet est bien entendu très important, il est regrettable que pour ces partis, le Numérique ne

Haut