Catalogue de critères pour services Cloud

Capgemini Allemagne a conçu à la demande du ministère fédéral de l'économie et de l'énergie allemand un catalogue de critères de confiance qui définit les exigences minimales qu'un service Cloud doit respecter pour obtenir le label Cloud  de confiance allemand et figurer sur la liste du portail Cloud de confiance. Télécharger le catalogue

Objets communicants et environnement « intelligent » : vers une Smart Society dans le Cloud – Coralie Héritier, IDnomic

Coralie Héritier Directrice Générale d’IDnomic La cybersécurité était un enjeu majeur du web 4.0. Authentifier les utilisateurs d'un portail d'entreprise, ouvrir l'accès à son SI à une multitude de ressources depuis un point d'entrée unique, gérer les volumétries de données échangées dans le cadre de l’IoT en d’autres termes, protéger nos identités numériques et tout ça dans le cloud, fait aujourd’hui partie de nos préoccupations quotidiennes. 5007

Implications de la future réglementation européenne sur les contrats cloud – Jose Medio Cachafeiro

Jose Medio Cachafeiro Juriste International Conseiller auprès de Nanocloud sur la réglementation cloud L’entrée en vigueur du nouveau Règlement Général de Protection des Données (RGPD) , prévue en 2017 par la Commission Européenne, amènera à une revue des contrats cloud. Traitant notamment de la confidentialité des données dans le cloud, cette directive engage les DSI qui se doivent de vérifier la localisation de celles-ci et la réglementation applicable au cas par cas avec tous leurs fournisseurs. 4919

Safe Harbour et Privacy Shield pour les nuls – Olivier Iteanu

Olivier ITEANU Avocat à la Cour oiteanu@iteanu.com Le 6 Octobre 2015, la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) a invalidé le programme Safe Harbor, programme conçu par le Gouvernement des Etats-Unis et conclu avec la Commission européenne en juillet 2000. Depuis lors, un autre vocable a pris place dans le public : Privacy Shield. De quoi s’agit il ? Quels sont les enjeux ? Questions auxquelles nous allons ici répondre. Que chacun se fasse son idée ensuite. 4913

Annulation du Safe Harbor

Marc-antoine LEDIEU Avocat L’Arrêt de la Cour de justice de l’Union Européenne (C.J.U.E.) est tombé le 6 octobre 2015, comme une bombe japonaise sur Pearl Harbor le 7 décembre 1941 (sans que l’on s’y attende vraiment). L’accord entre l’Union Européenne et les Etats-Unis dit “Safe Harbor” (ou “sphère de sécurité“) permettant le transfert de données personnelles depuis l’Europe vers l’Oncle Sam est annulé ! Si votre entreprise située dans l’Union Européenne fait héberger ses données aux USA par un prestataire labellisé “Safe Harbor”, ou que vous êtes soucieux de la protection de vos données personnelles, c’est le moment de lire ce qui suit.

Le cloud en confiance : oui, c’est possible !

Frédéric Fouyet Directeur de l'Innovation et des produits chez Oodrive Volontaires, de plus en plus, pour adopter des solutions dans le cloud, de nombreuses entreprises restent freinées par l'absence de clarté autour de la sécurité de leurs données, en particulier les plus sensibles. Pourtant, la souplesse et la simplicité peuvent parfaitement cohabiter avec la sécurité dans le cloud. 3885

EuroCloud invité au sommet franco-allemand sur le cloud

Une délégation allemande conduite par Brigitte Zypries (secrétaire d'Etat au numérique dépendant du Ministère fédéral des affaires économiques et de l'énergie) a rencontré hier à Bercy une délégation française conduite par notre secrétaire d'Etat Axelle Lemaire. Chaque délégation était composée d'experts, d'associations et de quelques acteurs nationaux du cloud. A titre d'exemple, SAP pour la délégation allemande et OVH pour la délégation française. Du côté des associations, on notait l'AFDEL, Syntec et le Cigref et surtout Eurocloud, qui présentait l'originalité d'être présente dans les deux délégations. L'ANSSI et la CNIL complétaient le dispositif du côté français. 3215

Haut