28 septembre 2021 : Grand dîner EuroCloud France – La cybercoercition : un défi majeur nouveau

Notre invité sera Bernard Barbier, Président de BBCyber, Membre de l’Académie Française des Technologies, Ancien Directeur Technique de la DGSE Conférence débat sur le thème : La cybercoercition : un défi majeur nouveau La cyber est devenue une arme utilisée par plusieurs pays pour provoquer des tensions permanentes qu’on peut qualifier de coercition. Ces tensions sont diverses mais elles sont provoquées par deux phénomènes très inquiétants. Le premier est l’attaque généralisée conduisant à des versements de rançon (c’est l’exemple récent du 9 novembre 2020 : Les systèmes informatiques des mairies de Vincennes et d'Alfortville ont été chiffrés par des ransomwares). L’autre phénomène, considérée comme un acte de guerre, est

Les vidéos de la Cloud Week Paris 2021

Nous vous invitons à voir ou revoir les principales conférences de l'édition 2021 de la Cloud Week Paris. Merci à tous les partenaires qui nous ont accompagnés. Mardi 18 mai - Le Cloud pour les industries et services du futur Mercredi 19 mai - Le Cloud et le monde certain de demain Jeudi 20 mai : Le Cloud pour un monde meilleur

Définissons ensemble le programme de la Cloud Week (Mars 2021)

La prochaine Cloud Week Paris devrait se dérouler durant la seconde semaine du mois de Mars 2021. Elle aura lieu sous forme numérique : des plateaux de télévision avec trois émissions d'une durée de 1h30 chacune et de nombreuses visio-conférences. En tant qu'adhérent d'EuroCloud France, votre rôle est central, soit pour intervenir lors de ces différents rendez-vous, soit en tant que téléspectateur. Nous vous remercions de bien vouloir nous aider à composer un programme de la Cloud Week Paris 2021 en adéquation avec vos centres d'intérêts. Aucune question de ce questionnaire n'est obligatoire, y compris les informations vous concernant.

Les Rencontres du cloud 2019 : encore plus de témoignages

Les usages éco-responsables du cloud n'ont pas été oubliés, un sujet évoqué par Xavier Poisson, vice-président, worldwide service providers business and Cloud28+ chez HPE, Nicolas Duffour, sous-directeur méthodes et services de plateforme au ministère de la transition écologique et solidaire, Bruno Landes, chef de division travaux et topographie à la SNCF réseau et Florence Grégoire, alliance et channel manager EMEA chez Equinix. Les containers Docker et l'orchestrateur Kubernetes s'imposent comme les briques cloud indispensables. C'est ce que Gilles Rasigade, chief technical officer chez Kapten (anciennement Chauffeurs Privés), Maxime Hurtrel, product manager chez OVH, Vincent Davy, ingénieur DevOps, cloud et système chez

Les Rencontres du cloud 2019 : Blockchain, IoT…

Laurent Henocque, fondateur et CEO de Keeex, a évoqué le cloud à l'heure de la blockchain, ce registre planétaire inviolable, distribué et daté. Du Bitcoin à Libra, la monnaie de Facebook, en passant par les calculs avec Ethereum ou la Blockchain as a Service, il a balayé de nombreuses notions théoriques. Puis, Daniel Pays, CTO de Carrefour, a évoqué sa mise en pratique au sein de son entreprise dans le cadre de la gestion de la chaine logistique et de la traçabilité sans coupure des produits. La première expérimentation a démarré en octobre 2017, pour ensuite être déployée sur la filière

Les Rencontres du cloud 2019 : Des témoignages à foison

Conformément à ce qu'annonçait Francis Weill en introduction, les témoignages d'utilisateurs ont littéralement dominé la manifestation. Véritable valeur ajoutée de la journée, ils ont abordé des domaines extrêmement variés. Ainsi, dès la première table ronde, sur le thème « Le cloud : moteur digital des organisations », plusieurs groupes du CAC 40 ont pris la parole : Thierry Chaumeron, business owner, private and hybrid cloud, chez Orange cloud for business ou Noël Cavalière, chief technical architect chez PSA Groupe. Ils étaient entourés de Stéphane Roman, cloud platform sales consulting director d'Oracle et de Geneviève Descharles, directrice du pôle numérique et ville

Les Rencontres du cloud 2019 : Le cloud en France

Le cabinet d'analyse Markess by exaegis a profité de ces « Rencontres du cloud » pour dévoiler la 13ème édition de son baromètre des prestataires du cloud computing. Pour Emmanuelle Olivié-Paul, directrice associée, « il y a une accélération de la demande en cloud computing et les dépenses des DSI dans le cloud entre 2017 et 2020 devraient être multipliées par 1,7. Elles représentaient 26 % de l'ensemble en 2017 et devraient passer à 44 % l'an prochain. La part du parc applicatif qui pourrait basculer ou être hébergé dans le cloud à cet horizon est de 48 % ;

Les Rencontres du cloud 2019 : Vendor-locking

Autre fil rouge de la journée : le « vendor-locking » ou la dépendance par rapport à un fournisseur. Laurent Maury conseille de "se méfier de cette dépen-dance et de toujours veiller à la réversibilité du cloud ». Henri d'Agrain, délégué général du Cigref, est allé plus loin et a pointé les difficultés relationnelles avec les fournisseurs : « nous avons des débats à l'heure actuelle avec les principaux fournisseurs pour qu'ils reviennent à des rapports plus normaux avec leurs clients », explique-t-il. Il a rappelé que le Cigref était une association d'utilisateurs et que ses membres ne sont que

Les Rencontres du cloud 2019 : À propos de Cloud Act

Rappelons qu'il ne s'agit pas de cloud ou en tout cas pas uniquement de cloud, puisque cet acronyme signifie « Clarifying Lawful Overseas Use of Data Act ». Il s'agit d'une loi fédérale américaine qui permet aux forces de l'ordre de contraindre les fournisseurs de services américains, par mandat ou assignation, à fournir les données demandées stockées sur des serveurs, qu'ils soient situés aux États-Unis ou dans des pays étrangers. Elle leur permet notamment d'obtenir les données personnelles d'un individu sans que celui-ci en soit informé, ni que son pays de résidence ne le soit, ni que le pays où

Les Rencontres du cloud 2019 : Cloud public européen et de la gestion des données sensibles

C'est à Laurent Maury, vice-président critical information systems & cybersecurity chez Thales et DG de Thales Services qu'est revenue la keynote d'ouverture, sur le thème du cloud public européen et de la gestion des données sensibles. Cloud public européen ou cloud de confiance, pour ne pas dire cloud souverain (terme banni depuis les avatars Cloudwatt et Numergy), l'idée est la même : rester autonome et souverain sur ses données pour échapper aux dictats étrangers, notamment américains, comme avec le Cloud Act. « La valeur est dans les données », constate-t-il. « Il faut donc les protéger, surtout au vu des